Comme demandé par plusieurs personnes, voici un petit récit du vol.

Le vol débute à 15h15. Largage du treuil à 691m (551m hauteur sol). Je cherche et gratte pendant 22 mn pour arriver à 1146 m (1006 m hs) où là, je décide de partir. Un peu avant l’A34, je trouve un thermique qui me monte à 1744 m. Entre Bazancourt et Bourgogne, j’enroule du zéro tout en dérivant ce qui me permet de faire quelques kms supplémentaires dans ma transition. Je fais un point « bas » (457m hs) au niveau de Loivre avant de retrouver un thermique au niveau de l’A26 qui me remonte à 1536 m. J’oblique légèrement sur ma gauche (O-SO) pour transiter vers la vallée de l’Arve que je pense favorable. Je retrouve un thermique près de Romain qui m’emmène jusqu’ à 1843 m au niveau de Fismes. Un peu après Courcelles sur Vesle, je retrouve un thermique  à enrouler quand je me suis souvenu qu’il y avait une TMA pas très haute au niveau de Soissons. Je décide donc de quitter la pompe à 1113 m et d’aller me poser par sécurité. Après contrôle, je pense que j’ai bien fait car le plafond bas de la TMA Paris 5 est à 4500 pieds, ~ 1350 m. La TMA suivante Paris 4 est à 3500 pieds, ~ 1050 m. Je suis obligé de faire les oreilles pendant mon approche pour poser car le vario re-bipait. J’atterris à 17h55 après un vol de 65,57 km (CFD) et 2h 40mn.

Cross d'Olivier Drouot